Section de Malakoff (92)

Section de Malakoff (92)
Accueil
 
 
 
 

Ensemble défendons la vie associative de Malakoff !

Ensemble défendons la vie associative de Malakoff !

Dans leur communiqué, les Conseillers Généraux Front de Gauche et Citoyen des Hauts de Seine dénoncent l’austérité que veut imposer Patrick Devedjian aux associations et aux communes. Lundi 8 juin, il proposera à la Commission Permanente, sans aucun débat public, de nouvelles baisses et suppressions de subventions départementales aux associations et aux communes.

Déjà en 2014, il s’en était pris aux associations sportives : modification des critères d'attribution des subventions départementales, suppression des subventions inférieures ou égales à 1000 € à destination des petites structures sportives de proximité et à la pratique sportive amateur. Une façon bien particulière de célébrer le mouvement associatif, décrété grande cause nationale par le gouvernement.
Pour une « économie » de près de 155 000 €, le Département a mis en péril de nombreuses associations sportives. Pourtant de l’argent, il y en a. Le Département dépense sans compter pour ses actions élitistes à l’exemple des manifestations équestres au Haras de Jardy : 274 000 € !

Aujourd'hui, il décide de s’attaquer aux associations culturelles : suppression des subventions inférieures à 1 000 €, suppression du forfait accordé aux associations pour l’organisation d’un congrès, suppression des subventions aux structures à vocation de loisirs non culturelles et pour les nombreuses structures de pratiques amateurs locales. Ce sont encore les subventions aux jumelages et à l’organisation de manifestations festives à vocation culturelle qui sont mises en péril. Pire encore, il décide d’introduire dans les conditions de recevabilité des demandes de subvention, la notion d’intérêt départemental mais sans en définir les contours. Allons-nous, dans ce département déjà très inégalitaire, vers l’instauration du fait du Prince ?

Doté d'un budget de près de 2 milliards d'euros, le Département des Hauts de Seine a les moyens de soutenir les associations locales. Ces désengagements successifs résultent d’un choix politique, celui d’une austérité renforcée. Des choix qui vont amputer les associations et les communes de moyens indispensables pour répondre aux besoins des populations !
Les élus du Groupe Front de Gauche, communiste et citoyen dénoncent ces choix arbitraires du Département qui fragilisent la vie de nombreuses associations et qui accentueront la fracture sociale, culturelle et territoriale de notre Département.

Qu’elles soient culturelles ou sportives, humanitaires, de solidarité, de défense de l’environnement, d’anciens combattants et bien d’autres, les associations font la richesse de notre ville, de notre Département et participent au "bien vive ensemble".

A Malakoff, la Municipalité a fait le choix, pour 2015, malgré les réductions des dotations budgétaires imposées par L'Etat, de maintenir les subventions allouées au secteur associatif, affirmant ainsi clairement son attachement au mouvement associatif.

A l’occasion de la Fête de la Ville et des Associations, les élus de notre groupe tiennent à remercier toutes les associations et les bénévoles qui, dans la diversité de leurs actions, font vivre la vie associative de Malakoff et participent activement à la réussite de ce bel événement populaire et festif.
Nous leur renouvelons tout notre soutien et nous serons toujours à leurs côtés, pour défendre le milieu associatif dans sa diversité.

Ensemble, demandons au Président du Conseil départemental le retrait du rapport proposant la suppression de subventions aux associations culturelles et le rétablissement des subventions supprimées aux associations sportives.

Les élus du groupe Front de gauche, communiste et citoyen de Malakoff

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.